Pour participer


 

Toujours soucieuse de repousser les limites de l’aventure humaine, la communauté de Longjumeau ne demande qu’à accueillir de nouveaux bénévoles.

LE CONTEXTE

Sise non loin des rives délicatement cimentées de la douce rivière de l’Yvette, dans une proximité quasi limitrophe de la capitale et bénéficiant de toutes les commodités en termes de transports ou de services, cette communauté urbaine qui a su néanmoins préserver un certain charme campagnard, s’enorgueillit à juste titre de son pigeonnier du 19ème siècle, inscrit au patrimoine de la ville et dont la réputation dépasse largement les limites du canton.

Active depuis 1973 la communauté, outre la cinquantaine de volatiles ramiers bichonnés par un compagnon colombophile, accueille et accompagne aujourd’hui dans une ambiance à la fois de vie familiale et de travail placés sous le signe de la solidarité, à laquelle chacun apporte sa contribution, 72 compagnes et compagnons dont neufs enfants.

Des travaux d’une ampleur pharaonique sont actuellement en cours  : tout le quartier est re-loti. De ce fait, la salle de vente, les bureaux et une partie des logements ont été démolis, ce qui a nécessité de transférer une grande partie des activités sur la commune toute proche de Ballainvilliers où la communauté a, dans cette perspective, acquis trois salles de vente.

Une association très présente liée à une absence totale mais parfaitement assumée de salariés locaux ainsi que la volonté d’affirmer les principes communautaires, y compris aux instances d’un mouvement qui les tiennent trop souvent en lisière, ne sont pas les moindres composantes de son identité.

LE PROJET

Un document qui pose de manière très détaillée le projet communautaire, établi par tous les acteurs de la communauté existe. Le contenu de ce document ? Disons qu’il est suffisamment étoffé pour que sa lecture puisse remplir quelques longues soirées et qu’il peut se résumer ainsi : comment faire mieux dans tous les domaines afin d’accroître l’harmonie et l’équilibre de cette bizarrerie poétiquement dénommée O.A.C.A.S (Organisme d’Accueil Communautaire et d’Activités Solidaires). Projet qui pourrait paraître quelque peu immodeste mais dont l’ambition est parfaitement justifiée tant du point de vue des réalisations que des potentialités.

SI VOUS SAVEZ QUE :

  • la perfection n’est pas de ce monde,
  • c’est ce qui en fait l’intérêt,
  • la collégialité est une utopie, irréalisable mais vers laquelle il faut tendre chaque jour,
  • faire face aux difficultés ensemble est préférable à trouver isolément des solutions,
  • aller vers les autres permet de se (re)trouver,
  • pour voir loin, il faut y regarder de près (merci M. Dac),

VENEZ VITE, NOUS VOUS ATTENDONS ET

DEVENEZ BÉNÉVOLE A LA COMMUNAUTÉ !

Une communauté Emmaüs est comme une grande famille, les bénévoles y ont un rôle très important, nous avons besoin de leur présence. c’est pourquoi à Emmaüs le beau nom d’Ami leur est donné.
Les Amis sont des personnes sur lesquelles la communauté peut compter, bien sûr ils viennent travailler (tri, accueil des donateurs, remise en état, vente, tenue de la caisse, l’implication dans l’accompagnement des personnes et dans le travail de l’Association …) avec les compagnes et compagnons, mais aussi, et c’est primordial, boire un café, participer aux repas et discuter avec eux. 

Le bénévolat est un engagement qui doit rester un plaisir.


Le travail est confié aux amis d’abord en fonction des besoins de la communauté et en essayant de toujours tenir compte des compétences et des envies de chacun.

 

 

 

À NE JAMAIS OUBLIER :

« Un ami vient pour servir, pas pour se servir !».

 

 



amis 1

 

Comment nous rejoindre ?

La première étape est de nous contacter. Une rencontre avec l’amie en charge de l’accueil des nouveaux amis sera alors organisée.

La communauté vous sera présentée. Ensuite, les choses étant bien claires de part et d’autre, vous serez orienté vers une activité et y participerez en fonction de vos possibilités.
Au titre d’adhèrent de l’association, vous participerez à la vie de la communauté (Assemblée Générale annuelle, débats sur les décisions engageant l’avenir de la communauté …) et surtout, vous nous aiderez à faire face aux inévitables difficultés qu’entraînent  l’accompagnement de personnes souvent en grande difficulté.
Vous pourrez aussi, si vous le souhaitez et après un an de participation au sein de la communauté comme bénévole, vous présenter aux élections du Conseil d’Administration, prendre plus de responsabilités, représenter la communauté dans les instances locales ou internationales, etc.

 

À BIENTÔT ?

 

loicjacques